Avantages et risques à souscrire une SCPI

Avantages--Risques-

Publié le : 10 janvier 20173 mins de lecture

Ce marché connaît de longs cycles de hausse et de baisse. Les modalités de retrait ou de cession de parts de SCPI sont liées à l’existence ou non d’une contrepartie. De ce fait, la société de gestion ne peut garantir le rachat des parts.

Plan de l’article

Les avantages

• Mutualisation des risques locatifs et géographiques grâce aux investissements multiples et diversifiés réalisés par les SCPI

• Revenus locatifs nets de toutes charges

• Accès au marché de l’immobilier, notamment d’entreprise, avec des montants d’investissements réduits

• Délégation totale de la gestion à des spécialistes de l’immobilier qui s’occupent de la sélection, l’entretien

• Investissement sécurisé grâce à la transparence de l’information communiqué aux porteurs  de parts et à la vérification permanent de l’AMF (autorité des marchés financiers), du conseil de surveillance de la SCPI, des commissaires aux comptes et des experts immobiliers indépendants

• Environnement fiscal privilégié :

– grâce à l’allégement d’impôt : déduction des intérêts des revenus fonciers en cas d’achat à crédit de parts de SCPI

– grâce à la diminution du montant de l’ISF, en cas de démembrement de propriété de parts de SCPI

Les risques

• Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme.  Elles doivent être acquises dans une optique de diversification du patrimoine

• Exposition au risque spécifique lié à la détention d’un patrimoine immobilier. Un ou plusieurs immeubles peuvent de manière temporaire ou durable ne plus offrir de rendement

• Le capital investi ne peut bénéficier d’aucune garantie ni protection

• Ce placement étant investi exclusivement en immobilier, il est considéré comme peu liquide. Les conditions de cession peuvent varier en fonction de l’évolution du marché immobilier.

Plan du site